上饶市| 宁德| 宁强| 赤壁| 惠安| 江油| 开县| 明溪| 库伦旗| 饶河| 商都| 石家庄| 拜泉| 长宁| 嘉义县| 茂港| 怀安| 巢湖| 普格| 承德市| 策勒| 临泉| 潼南| 金州| 隰县| 巴林左旗| 吴中| 房山| 黄骅| 浦江| 尉氏| 西沙岛| 来凤| 怀仁| 甘德| 浮梁| 宁夏| 霍林郭勒| 吴中| 辽源| 当阳| 香河| 南靖| 鲅鱼圈| 定结| 始兴| 永州| 甘洛| 射阳| 陈仓| 惠民| 上饶县| 鼎湖| 抚宁| 武陵源| 广灵| 临潼| 路桥| 蓝田| 洪泽| 淮阴| 紫云| 邹城| 奉节| 银川| 九台| 阳朔| 金湖| 武城| 高雄市| 云霄| 萝北| 印台| 峨山| 连南| 沁水| 索县| 顺义| 新会| 玉龙| 雅安| 湘乡| 涉县| 迁西| 歙县| 卢氏| 东乡| 宣恩| 泉港| 关岭| 枣强| 纳溪| 沽源| 左贡| 云浮| 合浦| 贵港| 铜川| 洪泽| 龙门| 沙雅| 依兰| 朝天| 道孚| 江苏| 海盐| 前郭尔罗斯| 乐东| 科尔沁右翼中旗| 灌阳| 枣强| 芒康| 汉中| 从江| 五台| 冠县| 衢州| 鄂州| 泗水| 湖口| 台前| 拜城| 海南| 仁布| 淳安| 久治| 津南| 吉木乃| 曲松| 泉港| 眉县| 芦山| 沛县| 恭城| 巴林右旗| 宾阳| 襄汾| 鸡泽| 枣强| 内黄| 广元| 宜丰| 泾县| 绥芬河| 平鲁| 澄迈| 鸡西| 苗栗| 盈江| 扶风| 平塘| 南溪| 文安| 余干| 云龙| 托里| 吴忠| 庆阳| 乳山| 甘孜| 长汀| 石泉| 定日| 遂溪| 阜新市| 长阳| 库车| 邵阳市| 海淀| 宣恩| 临朐| 石拐| 繁昌| 和顺| 甘洛| 龙南| 四子王旗| 赤水| 繁昌| 喀什| 开阳| 扶沟| 分宜| 天安门| 尉犁| 宁南| 吉利| 白沙| 石景山| 宁远| 印江| 衡水| 清流| 北流| 姜堰| 万荣| 赣州| 海南| 金寨| 凯里| 礼泉| 木垒| 临泉| 海安| 泾县| 丰城| 长白| 尚志| 盖州| 资溪| 彭州| 高密| 新会| 湖口| 武城| 科尔沁左翼中旗| 湟中| 山阴| 新绛| 定结| 凉城| 清水| 禹城| 镇赉| 长葛| 贺兰| 花垣| 淮阴| 安义| 枝江| 婺源| 歙县| 李沧| 长岛| 龙山| 宕昌| 尤溪| 科尔沁右翼中旗| 宁陕| 和龙| 农安| 新安| 阜南| 景宁| 尚志| 盐田| 漳县| 叶县| 攸县| 宝山| 工布江达| 三穗| 肃宁| 黄埔| 自贡| 中山| 石景山| 永年| 新龙| 康马| 察哈尔右翼前旗| 大邑| 盘县| 淅川| 百度

一季度经济指标为何好于预期:市场内生动力增强

2019-05-22 20:34 来源:黄河 新闻网

  一季度经济指标为何好于预期:市场内生动力增强

  百度宣誓结束后,习近平向全场鞠躬致意。在民盟77年的光辉历程中,我们拥有很多像陶公这样的领导人,他们“立德、立功、立言”,道德文章足称楷模。

大国远航的征程,需要高瞻远瞩的掌舵者。会议应出席代表2980人,出席2966人,缺席14人,出席人数符合法定人数。

  主持人:民主党派年度大调研备受社会关注,请您介绍台盟中央的调研情况。每一项选举结果宣布时,现场都响起热烈掌声。

  开新局于伟大社会革命,强体魄于伟大自我革命,广大干部群众正在广袤土地上奋力书写新时代的壮丽答卷。比如,加强两岸婚姻家庭服务工作等,都是台胞非常关注的议题,也是积极贯彻落实中共十九大提出的对台工作方针政策的具体体现。

同时,也发现存在一些问题。

  当会议主持人宣布汪洋当选政协第十三届全国委员会主席后,俞正声与汪洋热烈握手,表示祝贺。

  茶话会上,民族宗教界代表人士释妙安、释智文、詹达礼、穆可发、刘新红、陈田元、刘泉、金小干、韩东亚等先后发言。台湾学生在大陆高校学习,可以享有跟大陆同学同等的奖学金待遇。

  作为参政党,台盟将紧扣当前国家发展大局,与中国共产党共同应对挑战,共同推动经济社会持续健康发展。

  开幕式上,中华青年发展联合会理事长王正、台湾雁博青年创业家协会荣誉会长卢思伯、中华两岸交流促进会青年部部长陈文成等两岸嘉宾代表作了主题演讲。研讨班举办期间,还召开了全国第二批律师服务团工作总结会议。

  经过写票、投票、计票,10时44分,工作人员开始宣读表决、选举计票结果。

  百度随后,他走向习近平,两人亲切握手,习近平向他表示祝贺。

  巴勒斯坦民族解放运动(法塔赫)中国与阿拉伯国家关系部部长阿里·马什阿勒说,习近平当选中国国家主席,是中国人民愿望的体现。习近平强调,我国经济已由高速增长阶段转向高质量发展阶段。

  百度 百度 百度

  一季度经济指标为何好于预期:市场内生动力增强

 
责编:
french.xinhuanet.com
 

一季度经济指标为何好于预期:市场内生动力增强

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2019-05-22 à 17:25
百度 昨天(11日),全市统战部长会议在市委统战部召开。


Le parc industriel sino-biélorusse de Great Stone en pleine construction,?le 24 janvier 2017. (Xinhua/Chen Junfeng)

BEIJING, 24 janvier (Xinhuanet) -- Dans le contexte de ralentissement de l'économie mondiale ces dernières années, le président chinois, Xi Jinping, a lancé en 2013 la grande initiative "la Ceinture et la Route", attirant beaucoup d'attention et apportant de nouvelles opportunités pour le développement du monde.

Aujourd'hui, plus de 100 pays, régions et organisations internationales ont déjà participé à la construction de "la Ceinture et la Route". La Chine a signé des accords de coopération avec plus de 30 pays concernés par cette initiative pour construire conjointement "la Ceinture et la Route".

La Chine a également mené une coopération en matière de capacité de production avec une vingtaine de pays dans le cadre de cette initiative.

La Chine et les pays concernés ont conjointement créé un total de 46 zones de coopération impliquant de nombreux domaines, en particulier la finance. La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie ont commencé à développer leurs activités.

En 2015, le montant des affaires entre la Chine et les pays le long de la Ceinture et la Route a dépassé 1.000 milliards de dollars.

Au regard des expériences de développement rapide acquises par la Chine au cours des 30 dernières années, les infrastructures, notamment routières, énergétiques et de communication, constituent un élément clé et une priorité du gouvernement pour le développement des régions. Il y a 30 ans, la Chine était un pays pauvre présentant d'importantes différences régionales. Aujourd'hui, de nombreuses régions moins développées sont sorties de la pauvreté?grace au développement des infrastructures.

Les investissements en infrastructures dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" se concentrent principalement sur les produits dans les secteurs intermédiaires et en amont. Les effets bénéfiques restent ainsi dans les pays et régions le long de "la Ceinture et la Route".

En construisant six couloirs économiques sur terre et en mer, ainsi que des ports importants, les pays le long de "la Ceinture et la Route" peuvent renforcer la planification de la construction d'infrastructures et les liens entre les systèmes de normes technologiques et promouvoir la construction de grands passages sur le continent eurasiatique pour former un réseau complet connectant les infrastructures de transports dans les sous-régions de l'Asie et dans la zone Asie-Europe-Afrique.

Selon la Banque asiatique de développement, les pays d'Asie auront besoin d'investissements annuels de 730 milliards de dollars dans les infrastructures au cours des dix prochaines années, principalement pour la construction de chemins de fer, de routes, d'oléoducs et d'installations électriques et de télécommunications.

Cela apportera d'importantes opportunités pour les pays, les habitants et les entreprises le long de l'initiative "la Ceinture et la Route" dans le développement économique, l'amélioration des conditions de vie des populations et le partage de la civilisation.

Les intérêts des entreprises, en tant qu'acteurs principaux de l'initiative "la Ceinture et la Route", affectent dans une grande mesure l'ampleur et la profondeur de cette initiative. La Chine et les pays concernés oeuvrent à la création de mécanismes de dialogue bilatéraux et multilatéraux.

Parallèlement, les gouvernements établissent des plates-formes publiques de services d'informations en temps réel à destination des entreprises.

Lors de la visite du président Xi Jinping au Pakistan en avril dernier, les deux pays ont signé 51 mémorandums d'entente. Ces mesures seront favorables à la protection des intérêts des entreprises investissant dans les infrastructures.

En outre, une série de plates-formes transrégionales de financement, y compris la BAII, le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie, ont été mises en place dans le cadre de l'initiative.

La plupart des pays concernés par l'initiative possèdent de riches ressources naturelles et un grand besoin en infrastructures. La Chine, initiateur de "la Ceinture et la Route" et pays ayant actuellement la plus importante réserve de devises étrangères, peut offrir son soutien aux pays en matière de financement et d'investissement.

En mai 2015, les investissements de la Chine dans 64 pays et régions de "la Ceinture et la Route" ont atteint un total de 161.2 milliards de dollars, soit un cinquième des investissements extérieurs du pays.

Dans le contexte de la promotion de l'internationalisation du yuan (monnaie chinoise), la Chine accélérera la signature d'accords de swap de devises avec davantage de pays et régions. La signature d'accords de swap non seulement favorisera la promotion de l'internationalisation du yuan, mais aidera aussi à prévenir les risques financiers régionaux et à promouvoir la croissance du commerce et des investissements régionaux.

 
分享
Genève: un "jaguar buvant de l'eau"
Genève: un "jaguar buvant de l'eau"
Photos - Semaine de la mode de Portugal
Photos - Semaine de la mode de Portugal
Nouvelles photos de Zhang Li
Nouvelles photos de Zhang Li
Sichuan: Les fleurs de pêcher en pleine floraison
Sichuan: Les fleurs de pêcher en pleine floraison
Nouveau shooting de l'actrice Lin Yun
Nouveau shooting de l'actrice Lin Yun
Chine : lac salé coloré à Yuncheng au Shanxi
Chine : lac salé coloré à Yuncheng au Shanxi
Des champs de fleurs de colza à Hanzhong
Des champs de fleurs de colza à Hanzhong
Le Zoo de Budapest accueille deux ours polaires
Le Zoo de Budapest accueille deux ours polaires
Retour en haut de la page

L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" apporte de nouvelles opportunités pour le développement du monde

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-05-22 à 17:25


Le parc industriel sino-biélorusse de Great Stone en pleine construction,?le 24 janvier 2017. (Xinhua/Chen Junfeng)

BEIJING, 24 janvier (Xinhuanet) -- Dans le contexte de ralentissement de l'économie mondiale ces dernières années, le président chinois, Xi Jinping, a lancé en 2013 la grande initiative "la Ceinture et la Route", attirant beaucoup d'attention et apportant de nouvelles opportunités pour le développement du monde.

Aujourd'hui, plus de 100 pays, régions et organisations internationales ont déjà participé à la construction de "la Ceinture et la Route". La Chine a signé des accords de coopération avec plus de 30 pays concernés par cette initiative pour construire conjointement "la Ceinture et la Route".

La Chine a également mené une coopération en matière de capacité de production avec une vingtaine de pays dans le cadre de cette initiative.

La Chine et les pays concernés ont conjointement créé un total de 46 zones de coopération impliquant de nombreux domaines, en particulier la finance. La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie ont commencé à développer leurs activités.

En 2015, le montant des affaires entre la Chine et les pays le long de la Ceinture et la Route a dépassé 1.000 milliards de dollars.

Au regard des expériences de développement rapide acquises par la Chine au cours des 30 dernières années, les infrastructures, notamment routières, énergétiques et de communication, constituent un élément clé et une priorité du gouvernement pour le développement des régions. Il y a 30 ans, la Chine était un pays pauvre présentant d'importantes différences régionales. Aujourd'hui, de nombreuses régions moins développées sont sorties de la pauvreté?grace au développement des infrastructures.

Les investissements en infrastructures dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" se concentrent principalement sur les produits dans les secteurs intermédiaires et en amont. Les effets bénéfiques restent ainsi dans les pays et régions le long de "la Ceinture et la Route".

En construisant six couloirs économiques sur terre et en mer, ainsi que des ports importants, les pays le long de "la Ceinture et la Route" peuvent renforcer la planification de la construction d'infrastructures et les liens entre les systèmes de normes technologiques et promouvoir la construction de grands passages sur le continent eurasiatique pour former un réseau complet connectant les infrastructures de transports dans les sous-régions de l'Asie et dans la zone Asie-Europe-Afrique.

Selon la Banque asiatique de développement, les pays d'Asie auront besoin d'investissements annuels de 730 milliards de dollars dans les infrastructures au cours des dix prochaines années, principalement pour la construction de chemins de fer, de routes, d'oléoducs et d'installations électriques et de télécommunications.

Cela apportera d'importantes opportunités pour les pays, les habitants et les entreprises le long de l'initiative "la Ceinture et la Route" dans le développement économique, l'amélioration des conditions de vie des populations et le partage de la civilisation.

Les intérêts des entreprises, en tant qu'acteurs principaux de l'initiative "la Ceinture et la Route", affectent dans une grande mesure l'ampleur et la profondeur de cette initiative. La Chine et les pays concernés oeuvrent à la création de mécanismes de dialogue bilatéraux et multilatéraux.

Parallèlement, les gouvernements établissent des plates-formes publiques de services d'informations en temps réel à destination des entreprises.

Lors de la visite du président Xi Jinping au Pakistan en avril dernier, les deux pays ont signé 51 mémorandums d'entente. Ces mesures seront favorables à la protection des intérêts des entreprises investissant dans les infrastructures.

En outre, une série de plates-formes transrégionales de financement, y compris la BAII, le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie, ont été mises en place dans le cadre de l'initiative.

La plupart des pays concernés par l'initiative possèdent de riches ressources naturelles et un grand besoin en infrastructures. La Chine, initiateur de "la Ceinture et la Route" et pays ayant actuellement la plus importante réserve de devises étrangères, peut offrir son soutien aux pays en matière de financement et d'investissement.

En mai 2015, les investissements de la Chine dans 64 pays et régions de "la Ceinture et la Route" ont atteint un total de 161.2 milliards de dollars, soit un cinquième des investissements extérieurs du pays.

Dans le contexte de la promotion de l'internationalisation du yuan (monnaie chinoise), la Chine accélérera la signature d'accords de swap de devises avec davantage de pays et régions. La signature d'accords de swap non seulement favorisera la promotion de l'internationalisation du yuan, mais aidera aussi à prévenir les risques financiers régionaux et à promouvoir la croissance du commerce et des investissements régionaux.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011100001360119291
技术支持:赢天下导航